Trouvez votre voie dans un monde corrompu où les humains et les Pokemon vivent dans la peur la plus noire...
 

Partagez | .
 

 Pactiser avec le Diable [Giratina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Galathéa Allister
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 2085 P$
Crescent Moon

Crescent Moon

MessageSujet: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Ven 7 Juil - 23:07





♦♦♦

Je repensais à cet homme rencontré à Erin, à ce qu'il m'avait dit à propos de cette soit-disant base secrète de l'Empire situé sous le phare de la ville portuaire, dans lequel serait retenu mon Zoroark... Je ne savais plus quoi en penser... Un voile épais de doutes embrouillait mon esprit de centaines d'interrogations et de tourments. Pouvais-je réellement lui faire confiance ? Surtout après ce qu'il s'était passé avec Lunala... Après tout, il avait tenté de s'en prendre au Légendaire, et avait même osé l'attaquer avec son Léviator... Pour l'Empire ? Pour son propre compte ? Et que serait-il arrivé si je m'étais retrouvé seule face à lui ? Il serait arrivé pire que ça ? Ou alors avait-il simplement réagit de la sorte par la présence de Lunala ? Hélas, jamais je ne le saurai... Je préférais oublier cette histoire, cette nuit infernale avant d'être envahie par les cauchemars et la culpabilité... Aurais-je dû intervenir ? Avais-je réellement tenté tout ce qui était en mon pouvoir pour l'aider ? Le protéger, malgré son geste ? Lunala n'avait agit que sous la colère... J'aurais dû l'apaiser... Lui faire entendre raison... Combien de morts allais-je voir de mes propres yeux, dans cette guerre qui ne semblait pas avoir de fin ? J'avais indirectement tellement de sang sur les mains... Quel sera mon châtiment lorsque viendra mon Jugement Dernier ?

Le Dracolosse d'Akifusa me ramena à la réalité, en me secouant légèrement durant le vol. Je lui esquissais un faible sourire et lui tapota doucement la tête pour le rassurer. Ça ira... J'allais bien... Je soupirais longuement, en observant silencieusement le paysage de la nuit défiler sous mes yeux. Je rentrais tranquillement au quartier général de la Guilde d'Arceus, remettre mon rapport à nos leaders, avant de repartir en mission. J'espérais qu'on me confie cette mission d'espionnage... Car je voulais m'assurer par moi-même de la présence de Nightmare... Mais avant cela... Il fallait leur raconter tout ce qu'il s'était passé et les convaincre de me laisser y aller... Et je me doutais bien que ce ne serait pas une mince affaire... Non pas qu'ils ne me faisaient pas confiance... Mais pour d'autres raisons... Je décidais de demander au Dracolosse d'aller plus vite en frappant légèrement son flanc avec mes talons, et je m'accrochais fermement à son cou, sachant pertinemment à quelle point sa vitesse pouvait être colossale. Je dû même fermer les yeux, à cause du vent bien trop violent qui me faisait mal. Nous serons arrivé dans peu de temps. Et j'étais prête à affronter mes subordonnés.

- Il n'en est pas question, Galathéa.

Un misérable "mais" sortit de ma bouche, légèrement tremblant, et rien d'autre... Je venais de me recevoir un refus sans la moindre raison... Enfin si mais... J'estimais que cela n'était pas correct... Sous prétexte que c'était sans doute de fausses informations, suite à son attitude contre Lunala, et que suite aux pertes de la Guilde, ils ne pouvaient se permettre d'envoyer des espions là-bas, au risque que ce soit un guet-apens ficelé par l'Empire... Je serrais les poings, de colère... Je ne pouvais pas accepter ainsi leur décision, et peu importe les motivations qui impliquaient ce choix. Mon Pokemon était retenu là-bas... Une petite voix me criait en mon fort intérieur que je m'en rapprochais... Et justement, Shynia estimait que c'était parce que j'étais chamboulée par la perte de mon Pokemon que je réagissais de la sorte, que je n'étais pas dans mon état normal car j'avais perdu un être cher... Ce n'était pas le premier que je perdais... Vortex lui... Paraissait complètement détaché de cet entretien. Il me paraissait dissipé, le nez au vent, regardant ailleurs... Il écoutait seulement ? Il ne disait rien... Peu importe, je leur en voulais à tous les trois... Ma mission était terminée enfin, et ils se mirent d'accord pour ne pas m'en donner une autre à la suite mais m'accorder un peu de repos... Je les remerciais faiblement, acquiesçant comme quoi, en effet, j'avais besoin de souffler quelque peu... Et que je reviendrais lorsque j'aurais à nouveau la tête sur les épaules, prenant bien le temps pour réfléchir à mes actes. Akifusa m'adressa un sourire chaleureux, tandis que Shynia me donnait une petite tape réconfortante sur l'épaule, en me souhaitant un bon repos, avant de partir, en me lançant un petit "A bientôt" légèrement chantonnant. Avaient-ils vraiment mordu à l'hameçon ?

S'ils pensaient un seul instant que je me tournerais les pouces... Ils se trompèrent... Je ne comptais pas prendre cette journée pour roupiller et bailler aux Cornèbres. Je pris tout de même le temps de rentrer à la maison, profiter d'une courte nuit de sommeil pour reprendre un peu d'énergie, avant de repartir dès le lendemain matin pour Erina... Nightmare... J'arrive pour te chercher...

J'ai réussi à emprunter un Gueriaigle à un membre de la Guilde avec qui je m'entendais plutôt bien, en prétextant avoir besoin de me rendre à Zetsuo rapidement pour une journée détente dans la source d'eau chaude de la ville. Il n'avait alors pas hésité un seul instant à me le confier, sachant bien qu'au vu de mes cernes, j'avais encore besoin de repos et de me ressourcer. Le Pokemon une fois entre mes mains, je le remerciais avant de tourner les talons et sortir du QG, m'assurant qu'aucune des trois figures de la Guilde ne m'avaient aperçu. Par chance, ou grâce au Destin, ce ne fut pas le cas. Je pouvais donc maintenant partir pour Erina grâce au Vol gracieux de ce volatile majestueux.

La route ne fut pas bien longue, si ce n'est que Gueriaigle est bien moins rapide que le Dracolosse. Je lui demandais de me déposer sur la plage, non loin du phare, mais pas devant quand même. Je n'avais pas envie de trop me faire remarquer, s'il y avait des soldats qui veillaient sur la sécurité des lieux, maintenir le secret de cette base souterraine. Je devais donc passer pour une simple personne qui ferait sa balade au bord de la mer. Rien de plus. J'invitais le Gueriaigle à passer la journée comme bon lui semblait, sauf bien évidement rentrer et vendre la mèche à son dresseur, ou pire... A Akifusa... Hmm... Je n'avais pas le coeur d'y penser. Pour moi... Seul Nightmare comptait pour le moment. Je voulais le retrouver...

Je commençais mon inspection aux alentours du phare, m'assurer que personne, pas un soldat ne rôdais autour... Un petit tour autour du phare, près de la mer... Dans un autre contexte... Cela aurait pu être des plus agréable...







_________________
#000099
Revenir en haut Aller en bas
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Ven 7 Juil - 23:59






Pactiser avec le Diable.Giratina feat. Galy




La nuit fut douce et appréciable. Il n’y avait personne à la plage d’Erina et le vent frais de la mer était très apaisant. Si apaisant que ça faisait longtemps que mon âme n’avait pas été aussi purifiée et calme. Je ne pensais à rien, comme si tous les problèmes disparaissaient. Mon regard se perdait dans l’horizon et on pouvait apercevoir quelques Milobellus vivre le parfait amour tandis qu’un Lokhlass jouait avec d’autres petits Pokemon eau. Tout cela était bien mignon et gratifiant… Enfin, jusqu’à ce qu’un des bateaux moteur de l’Empire vienne gâcher le spectacle et me força à me cacher dans l’Ombre. Heureusement que j’avais le Type Spectre et non Ténèbres, je ne pouvais que remercier Arceus de m’avoir créé ainsi… Que faisaient-ils ? Ils étaient peu nombreux. Il y avait une femme de l’empire, un homme et un Zoroark. Il semblait s’être fait volé… Je ne pouvais pas m’en mêler, sinon je serais dans le pétrin. Je ne pouvais qu’observer leurs agissements. Ils se dirigeaient vers le Phare avec le Pokemon Ténèbres. J’observais la scène et il semblerait qu’un sous-sol soit disponible sous le Phare. Mais bref, j’avais besoin de me reposer, je fermais donc les yeux, tapis dans l’ombre.

Lorsque je me réveillais, les premiers rayons du soleil se faisaient voir. Il n’y avait personne à l’horizon et je pouvais sans crainte sortir de ma cachette. Je me dirigeais alors vers le point d’eau en face de moi pour boire. L’eau était parfaite, bien fraîche grâce au vent de la mer. On pouvait entendre le cri des Bekipans et des Goelises annoncer que nous étions bel et bien à Erina. J’étais sous ma forme Alternative pour faire le moins peur aux Pokemon qui erraient dans les parages. Lorsqu’un petit Carapuce vint à ma rencontre.

- Bonjour Monsieur ! Vous êtes grand !
- Oui, je suis grand, c’est vrai.
- Comment vous vous appelez ?
- Giratina. Et toi bonhomme ?
- Carapuce !
- C’est un bien joli nom. Dis-je, même si je m’y attendais.
- Merci.

Je souriais au petit Carapuce avant qu’il ne prenne la fuite. J’entendais des petits pas, semblable à une jeune femme hésitante. Comme si elle était craintive. C'est certainement ce bruit qui l'a fait fuir. Je tournais alors la tête vers la direction d’où venait ces pas. Je découvris alors une jeune femme, plutôt petite, sans ironie bien évidemment… Avec des cheveux bleus, un corps qui avait l’air d’être fragilisé et avec une mine qui voulait en dire grand. Que faisait-elle seule comme ça ? Ça pouvait être dangereux…



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Galathéa Allister
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 2085 P$
Crescent Moon

Crescent Moon

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 11:25





♦♦♦

Je sentais mes pas s'enfoncer légèrement dans le sable humide... Ils étaient hésitant... Fatalement... Ce que je craignais le plus... Ce n'était pas de croiser des soldats... Mais c'était de revoir Lunala... Qu'elle se téléporte à nouveau face à moi... Que je revois à nouveaux ses atroces images... J'étais si proche du lieu où je la rencontrais pour la première fois... Jamais je n'aurais pu imaginer un seul instant ce qu'il se passerait... Quelle horreur... Y repenser me plongea dans un profond malaise... Je titubais, la vision envahie de ses images sanglantes, avant de finir par choir dans le sable, à genoux, limite en train de suffoquer... Combien de temps ces souvenirs resteront dans ma mémoire ? Allaient-ils simplement disparaître un jour, où resteront-ils à tout jamais dans mon esprit ?

Je me sentais encore souillée de ce sang qui avait été projeté sur ma peau... Je ressentais encore les coulées chaudes de ce liquide rouge ruisseler sur mon corps... J'avais beau avoir prit une douche en rentrant, et avant de repartir à Erina, rien à faire... C'était comme si je le sentais imprégné en moi... Impossible de m'en débarrasser...  Et après le souvenir, les sensations... C'était l'odeur qui me revenait en mémoire... L'odeur de ce sang si frais... Un parfum lourd, écœurant, de métal, de rouille, une odeur bien spécifique que je haïssais... C'en était trop... J'allais finir par en devenir dingue à force de me rappeler de toutes ces choses... Je m'obligeais à me relever, malgré mes jambes tremblantes, avant de jeter un coup d’œil autour de moi... De l'eau... Il me fallait de l'eau... Froide, glacée, afin de me remettre les idées en place... Il me semblait avoir aperçu un petit point d'eau non loin, durant le vol, légèrement isolé... Ce serait parfait... Je suppose... Je commençais lentement à m'y diriger, tâchant de ne pas trop penser à la veille pour ne pas faire une rechute... Si Ser Veresta... Ou Kishi avait été là... Ils m'auraient aidé à me sentir mieux, à me faire penser à autre chose, comme si tout ceci n'avait jamais existé... Hélas... L'un était bien occupé avec la refonte de la Guilde... Quant à Kishi... Des larmes me montèrent aux yeux... Je m'étais pourtant jurée de devenir plus forte pour lui... Pour eux... Pour moi... Pour nous... Qu'étais-je en train de faire ?... La vision de cet homme mourir sous mes yeux m'était insupportable... Et je ne doutais pas un seul instant que je devrais en voir d'autres dans un futur proche... Avais-je réellement les épaules pour affronter tout cela ?... Je ne savais plus quoi en penser... Je me sentais... Vide... Et dégoûtée de la vie...

J'arrivais enfin au point d'eau. Une eau claire, miroitante sous les premiers rayons de soleil qui montraient déjà le bout de leur nez... Il était si tôt... L'air frais, le chant des vagues et des Goelises étaient presque apaisant. J'inspirais profondément le parfum salé de la mer... Avant de repenser fatalement au parfum de sang, ce qui provoquait en moi un haut-le-cœur violent. C'est pas vrai... Bon sang... Calme toi ! ... Je me mordais fortement la langue pour m'obliger à penser à autre chose, la douleur plutôt que ces images, ces souvenirs immondes... Cela semblait fonctionner... Mais pour combien de temps ? Combien de temps durera ce manège ? Me forcer à souffrir plutôt que de revoir ce massacre ? ... Allais-je finir par en sombrer dans la folie ?... Des larmes coulèrent à nouveau le long de mes joues... Avant de tomber dans l'eau claire, la troublant légèrement. Je soupirais... Avant de m'agenouiller devant ce petit point d'eau et d'y plonger mes mains... Je la sentais caresser doucement ma peau... Si glacée... S'en était presque plaisant... J'en recueillais dans le creux de mes paumes, avant de les ramener vers mon visage, afin de me rincer la peau de cette eau froide, tâchant de me détendre du mieux que possible avec les moyens du bord...

Une fois achevé ce petit moment pour me ressourcer, je gardais les yeux fermés, et soufflais profondément, laissant l'air frais de la mer caresser ma peau humidifiée... Je devais bien reconnaître que cela avait une vertu assez apaisante... Je commençais doucement à me sentir mieux... Je me doutais bien que cela ne suffirait pas à effacer ce qu'il s'était produit la veille... Mais je me sentais en meilleur état pour affronter ces souvenirs. Et puis... Je ne pouvais plus me permettre de me détourner de mon but... Retrouver Nightmare... Je prenais un gros risque en venant m’aventurer ici, seule... Si jamais il n'était pas là... Et que tout ceci était bien un piège... Je n'étais pas préparée pour cette éventualité... Mais qu'importe...

J'ouvris à nouveau les yeux, pour reprendre ma route... Lorsque j'eu une vision de l'Enfer en face de moi... Je me sentis pâlir immédiatement, et je ne sais pas si c'était la peur ou je ne sais quelle émotion qui me retins de hurler à cet instant... Un monstre immense noir, gris, rouge et or, un Pokemon unique dont Kishi m'avait si souvent parlé, une créature de l'Enfer bannie du monde par Arceus pour sa grande violence destructrice, le roi des Enfers en personne... Gi... Giratina... Il était en face de moi... Depuis combien de temps ?... Je n'y avais même pas fait attention avec toutes ces pensées qui m'envahissaient... Que faisait-il ici ?... Ce n'était quand même pas... Pour moi ?... Mon jugement dernier était-il finalement arrivé ?... A genoux devant Giratina, comme si je priais le démon de sa clémence... Je sentais ma gorge se nouée... Je ne voulais pas mourir... J'avais tant de choses à accomplir... Et tant de pénitences à faire pour toutes ces vies que je vis s'effacer par ma faute... Giratina était vraiment venu pour m'emmener en Enfer ?....

- ... Vous... Vous êtes venu chercher mon âme ?...






_________________
#000099
Revenir en haut Aller en bas
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 12:51






Pactiser avec le Diable.Giratina feat. Galy




La jeune femme s’avançait vers le point d’eau, elle semblait traumatisée. Elle se laissait parfois tomber sur le sable, avant de se relever, des larmes coulant le long de ses joues. Elle me faisait penser à cette jeune fille… En larme… Par ma faute… Elle continuait de s’avancer avant de s’agenouiller dans l’eau. Son pantalon noir foncé se moullait alors qu’elle fixait l’eau et de se remettre à pleurer. Je l’observais attentivement, tâchant de ne faire aucun geste brusque pour éviter de lui faire peur. Elle se lavait le visage et semblait se calmer, avant que ses yeux ne se posent sur moi.

- … Vous… Vous êtes venu chercher mon âme ?...

Je me couchais sur mes pattes, la regardant dans les yeux et abaissait ma tête à son niveau. C’est dingue comme elle ressemblait énormément à cette jeune fille. C’était son portrait craché. Un regard si doux, apaisant, des cheveux d’un bleu particulier, un visage si innocent. Mais elle avait peur, et ça peut se comprendre. Je suppose que me voir, créature des légendes de l’Enfer, subitement devant soi, ça peut faire peur.

- Non, bien sûr que non. Je me détendais ici, quand je vous ai vu. Dites-moi, pourquoi avez-vous si peur et semblez être aussi mal en point ?

Je continuais de l’observer, calmement, je ne me montrais pas désagréable non plus. Des petits Pokemon se rapprochaient lentement de nous, dont le Carapuce qui avait fui juste avant. Je me rappelais alors de ce bateau moteur que j’avais vu pendant la nuit, avec le Zoroark. Tiens, en y réfléchissant, je me souviens que le Zoroark n’avait pas l’air d’être à l’aise avec les soldats et qu’en plus, maintenant, il y a cette jeune femme triste subitement. Le Zoroark serait-il son Pokemon perdu ? Je devais en avoir le cœur net.

- Dites-moi. Est-ce que vous auriez perdu un Zoroark par pur hasard ? J’ai cru voir des soldats de l’empire en emmener un dans un sous-sol, situé sous le phare.

Bien évidemment, je ne faisais que lui donner des informations que j’avais vu. Je ne comptais ni l’aider, ni l’emmener au phare pour lui montrer comment accéder au sous-sol. À une exception… Si elle me le demandait. Mais, est-ce qu’elle m’aiderait si les soldats venaient à essayer de me capturer ? Enfin du moins s’il y en a. J’ai cru voir les soldats partir et laisser le Pokemon seul dans cette pièce.

- J’ai pu observer les soldats partir après qu’ils aient emmener le Zoroark au sous-sol. Il doit être seul désormais.

Il ne fallait surtout pas que je me laisse submerger par ce traumatisme que j’ai eu autrefois. Ce n’est pas la petite fille, c’est une humaine comme toute les autres. Je ne cessais de me répéter cette phrase dans ma tête… Platinum…



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Galathéa Allister
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 2085 P$
Crescent Moon

Crescent Moon

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 16:26





♦♦♦

Je pouvais sentir mon cœur battre la chamade, à l'approche de ce qui s'apparentait à ma mort prochaine... J'étais terrorisée... Mais bien décidée à défendre chèrement ma peau, quitte à devoir revenir de force des Enfers, ou en affronter le Gardien en personne... Je ne pouvais pas laisser la mort m'emporter, pas tout de suite du moins... En connaissance de cause, je m'étais préparée un petit équipement de "survie", en cas d'attaques... Une petite pochette attachée à la ceinture de mon pantalon noire servait de fourreau pour un poignard suffisamment long et tranchant pour pouvoir tuer un humain aisément si je visais bien, comme la gorge par exemple. Mais est-ce qu'une simple arme blanche suffirai à repousser Giratina ? Je l'ignorais... C'était sans doute un acte désespéré d'une lutte vaine... Mais déjà ma main glissait lentement le long de mon corps pour rejoindre le fourreau du poignard. Méfiante, je tâchais d'être le plus discrète possible pour ne pas alerter Giratina sur mes agissements... Et je me préparais à dégainer au plus vite en cas d'agression...

Le grand dragon se couchait alors, très doucement, face à moi, repliant ses immenses pattes contre son corps, avec une certaine grâce que je ne m'attendais pas de sa part, ce qui m'étonna et me fit rappeler, aussi étrange que cela puisse paraître, mes entrainement en coordination... Détecter la grâce, la trouver là où on ne la perçoit pas du premier regard... Embellir chaque chose, regarder un diamant brute et le voir en une magnifique pierre taillée... Et... Giratina dégageait une force puissante et à la fois belle... Je vis alors son visage se rapprocher du mien, et son regard se plonger dans mes pupilles bleues... Un regard neutre mais aussi doux... Giratina... Était-il vraiment ce monstre légendaire à la violence extrême ? Les histoires n’exagéraient pas les fait pour en faire une créature méprisable ? Car dans ses yeux... Au plus profond de son être... Je voyais... Un Pokemon apaisé... Cette approche me laissait tout de même perplexe, et je n'en étais pas plus rassurée de sa présence ici... Cependant... Une petite voix au fond de moi me disait qu'il n'y avait rien à craindre... Ce que d'ailleurs assura le Pokemon Légendaire d'une voix grave, lente, douce... Il se détendait donc ici... J'espérais ne pas le déranger... Je soupirais profondément... Je ferais peut être mieux de repartir... Mais il semblerait qu'il soit curieux à propos de moi. Ce qui m'étonna. Pourquoi un Légendaire s'intéresserait-il à une humaine comme moi ?...

- ... Eh bien je... Non, ce n'est rien... Pas grand chose... Juste... De la fatigue... Ces derniers jours ont été difficiles...

J'ai préféré taire l'affaire qui s'était produite avec Lunala... Ou tout ce qui me rendait aussi "mal en point", comme il l'avait si bien dit... Je ne voulais pas embarrasser le Légendaire avec toutes ces histoires qu'il pourrait bien penser futiles... Pathétiques... Ce n'était pas facile pour tout le monde sur cette île de toute façon... Et maintenant que Giratina était là aussi... Avec Lunala... Les Légendaires avaient-ils décidés de migrer sur l'île pour sauver Arceus ? ... Si les Légendaires de ce monde réunissaient leur force pour contrer Echo... Peut être aurions-nous tous une chance de le vaincre et ramener Arceus ? Cette pensée me rassura... Quoi que... Et si Echo parvenait à voler leur pouvoir à chacun d'eux ?... Plus personne ne pourrait l'arrêter...

- ... Zoroark ...

Hein ? Quoi ? Que venait-il de dire ? Perdue dans mes pensées, je n'avais pas bien fait attention à ces propos... Tout fut floue, inaudible... Sauf ce nom... Zoroark... Il en avait vu un ? J'étais sur la bonne piste ? Je me devais de m'en assurer.

- Excusez moi... Vous avez vu un Zoroark ?!

Cette fois-ci, je fis bien plus attention à ces mots, n'importe qu'elle information pouvait m'être utile, surtout pour retrouver la trace de Nightmare... Je retirais ma main du fourreau de mon poignard, persuadée dorénavant que je n'avais bel et bien rien à craindre du grand dragon rouge et noir.

- J’ai pu observer les soldats partir après qu’ils aient emmener le Zoroark au sous-sol. Il doit être seul désormais.

Au sous-sol ? ... Parlait-il du sous-sol du phare ? Je suppose, oui... Dans ce cas... Les informations correspondaient... Deux pistes qui se rassemblaient... Il était difficile de penser dorénavant que c'était de faux renseignements... Nightmare devait être là-bas... Et probablement avec d'autres Pokemons capturés... Mais pourquoi autant éloignés de la Cité Impériale ? Pourquoi autant éloignés de Karyon ? Qu'est-ce qu'il pouvait y avoir sous ce phare ? ... Tout cela me paraissait bien curieux... Et assez dangereux... Je me mordais légèrement l'intérieur de la joue, perplexe... Je devais voir de mes propres yeux cette base souterraine, récupérer mon Pokemon et le ramener avec moi... Je ne pouvais plus me permettre de le laisser dans les griffes de l'Empire... Cela avait déjà assez duré... J'ignorais totalement ce qu'ils avaient pu lui faire... Mais cela me brisait déjà le cœur... Je me voyais le retrouver dans un état atroce... Il aura besoin de beaucoup de repos, reprendre des forces, lui donner de soins... Je ferais tout pour lui... Mon petit Nightmare... Mon Zoroark... J'observais du coin de l’œil le phare dont la silhouette sinistre se dessinait au loin... Ce lieu qui paraissait si calme, sans histoires était un lieu dangereux, et personne ne pouvait s'en douter...

Je me relevais lentement, et enleva le sable qui s'était accumulé sur mes vêtements, emporté par le vent marin. Mes genoux étaient trempés et poisseux à cause de l'eau, je n'avais pas fait attention à quel point j'en étais proche... Tant pis... Cela ne m'empêchera pas de m'y rendre. Je soupirais doucement et esquissa un minuscule sourire à Giratina.

- ... Merci ... Pour ses informations précieuses... Je vais aller voir par moi-même ce qu'il ce cache en dessous...

Cette phrase, le ton de ma voix... On aurait pu croire que c'était les dernières paroles que je lui adressais... Ce qui était probablement le cas. J'ignorais si j'allais revenir indemne de cette exploration...






_________________
#000099
Revenir en haut Aller en bas
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 17:11






Pactiser avec le Diable.Giratina feat. Galy




La jeune femme me remerciait pour les informations que je lui avais donné en se relevant, en enlevant le sable qu’elle avait sur elle. On aurait dit qu’elle allait mourir si elle partait maintenant au front. J’ai pu apercevoir un minuscule sourire qui s’adressait à moi. Elle m’annonçait qu’elle partirait voir ce qu’il se cache en dessous du phare. J’affirmais de la tête avant de me tourner à nouveau vers l’océan. J’attendais qu’elle parte. Je pouvais prendre un peu de temps pour souffler un peu et me remémorer mon passé.

Je me souviens de ce qu’il s’était passé à Sinnoh. Lorsque la Team Galaxie avait pris le contrôle du Mont Couronné et de Voilaroc, là où il y avait leur base. Ils ont d’abord parcouru toute la région pour capturer les trois êtres de l’esprit. Créhelf, Créfollet et Créfadet. Ils voulaient pouvoir les utiliser pour réussir à attirer Dialga et Palkia ainsi que contrôler les émotions et les sentiments des Hommes. Heureusement, une dresseuse avait réussi à faire échouer leurs plans, et c’était Platinum. Malheureusement, à son arrivée, il était déjà trop tard. Ils avaient déjà absorbé assez d’énergie pour attirer Dialga et Palkia au Mont Couronné… Mais ils l’ont caché à Platinum. Histoire de bien arranger leur coup.

Lorsque l’heure arrivait, le Mont Couronné commençait à avoir un énorme nuage sombre, semblable à un trou noir au-dessus de lui. Je commençais à sentir ma colère bouillir. Comment des Hommes peuvent manquer de respect à nous ! Leurs Dieux ! Nous qui avons construit leur Monde tel qu’ils le connaissent ! Ça m’énerve encore à l’heure actuelle… Hélio, le Maître de la Team Galaxie, appelait Dialga et Palkia. Mais c’en était trop. Il avait réussi à prendre le contrôle de leur pouvoir, jusqu’à ce que j’intervienne… Et aussi Diamond et Platinum. Diamond a sauvé Dialga et Palkia, tandis que Platinum et Hélio entrèrent dans le Monde Distorsion. Hélio essayait de prendre le contrôle de mon esprit, mais… Heureusement, Platinum fut là pour me sauver. Je m’étais alors promis que tout lui était du. Elle m’avait sauvé, je ne pouvais rien faire de mieux qu’elle et… C’est la première fois qu’un être humain voulait mon bien. Je m’étais alors laissé capturer. Ensembles nous avons affronté la Ligue Pokémon et nous avons vaincu Cynthia, la Maître Pokémon de Sinnoh.

Je sortais alors de mes pensées, continuant de regarder l’océan et le magnifique paysage qui se dressait devant moi… Les Temps ont bien changé… Autrefois, les gens nous vénéraient… Et aujourd’hui, ils veulent la mort de ceux qui les ont créés… Quel monde triste…



© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Galathéa Allister
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 2085 P$
Crescent Moon

Crescent Moon

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 21:41





♦♦♦

Je fis quelques pas en direction du phare, m'éloignant de ce point d'eau revigorant et de Giratina... Je me sentais hésitante... Mais... Pourquoi ? Qu'est-ce qui pouvait bien me retenir ? J'avais toutes les clefs en mains... Je savais où était mon Pokemon, je ne pouvais qu'en être sûre, toutes les sources correspondaient, Giratina en personne avait vu de ses propres yeux des soldats emmener mon Zoroark ici... Dans ce phare... Il n'y avait aucun doute possible... Sauf s'il s'agissait d'un autre Zoroark... Néanmoins rien ne m'empêchais de le libérer tout de même, si jamais il y avait bel et bien d'autres Pokemons prisonniers des griffes l'Empire... Il y avait de nombreuses rumeurs de trafics de Pokemons sauvages ou capturés qui deviennent des cobayes pour des expériences secrètes... Mais ce n'était que des rumeurs transportées par le vent comme une traînée de poudre... Personne n'en avait la moindre preuve, si tout ceci était bien réel ou simplement des on-dit. L'Empire Orion n'était pas vraiment sain mais peut être aussi les gens s'amusent à le diaboliser le plus possible... Même si pour moi c'est déjà le Diable en personne... Même Giratina me semble plus... Sympathique qu'Echo... Malgré toutes les légendes que j'ai pu entendre à son sujet... Je suis sûre que Kishi aurait adoré le rencontrer, le voir pour de vrai, lui qui aime tant les dragons... Il connait le mythe de Dialga et Palkia par cœur, c'est son préféré, ces grands dragons n'ont aucuns secrets pour lui...

Je m'arrêtais... Et fixait le sable, silencieuse... Pourquoi ?... Qu'est-ce qui me retenait ?... La peur de l'inconnu ?... Je m'apprêtais à pénétrer une base occupée par l'ennemi, seule, pour délivrer mon Pokemon ou tout ceux que je pourrais trouver... Si jamais je me faisais encercler... Je pourrais me défendre un petit peu grâce au poignard que j'avais sur moi... Mais rien de plus... Par mesure de sécurité je préférais laisser Lullaby et Andromède à la maison, ayant pensé à l'éventualité de ma capture, je ne voulais pas qu'il leur arrive des malheurs, entre les griffes de l'Empire... J'avais déjà laissé Nightmare entre leur main... Je ne voulais pas que les autres subissent le même sort... Et si je me faisais bel et bien prendre ? Que m'arriverait-il ? ... Vu mon appartenance à la Guilde... Il m'exécuterait de sang froid ?... J'étais connue maintenant auprès d'Echo... Pas en bien... Ils me ramèneraient auprès de lui et ensuite ?... Obligeraient-ils Kishi à assister à mon exécution ?... Je... Je ne pouvais pas... Porter secours à mon Pokemon était ma priorité... Mais je comprenais maintenant le refus d'Akifusa... Je n'aurais pas dû y aller seule... Je prenais le risque de mourir... Ou mettre en danger toute la Guilde... J'avais été égoïste... Mieux valait que je rebrousse chemin, comme si de rien n'était, et rentrer... Pardon Nightmare.... Pardonne ma faiblesse...

Je commençais à faire demi-tour, et je relevais le regard vers le colossal dragon qui se tenait toujours près du point d'eau, il avait le dos tourné, admirant l'immensité paisible de l'océan. Lui qui pouvait voler... Qu'est-ce qui le retenait sur cette île infernale ? Lui qui pouvait voyager à travers le monde... Pourquoi venir ici, où il était en danger constamment ? L'Empire en avait après les Légendaires, leur puissance incroyable... Leur... Force...? ... Une idée folle me traversa l'esprit en un éclair... Seule, je n'arriverai jamais à m'infiltrer à l'intérieur de la base et en ressortir vivante... Mais... Peut être... Qu'accompagnée d'un Pokemon aussi puissant... Tout sera plus simple !

Voyons... Giratina est... Dragon et Spectre je crois... Ce qui signifie... Qu'il était insensible au type normal... Combat... Mais qu'il avait des faiblesses au type dragon... Et... Si Kishi avait été là... Il m'aurait rappelé ma table des types, comme il le fait toujours d'ailleurs... Un petit moment amusant rien qu'à nous, un moment de partage si simple... Qui m'aurait fait tellement plaisir à l'heure actuelle... Hmm... Je ne devais pas me laisser distraire. Giratina... Avait deux formes je crois, non ? Kishi m'en avait parlé... Il possédait une forme moins puissante que l'autre... L'alternative, imposée par Arceus à cause de sa grande violence... Possédait-il tout de même assez de force pour m'aider dans cette quête ?... Et pourquoi m'aiderait-il de toute façon... Je n'étais qu'une simple humaine qui s'adresse à un Dieu... Ou à un Diable... Je pouvais toujours essayer quelque chose... Bien que ce soit risqué... J'ignorais totalement comment pouvait réagir le grand dragon. Mais je devais tenter le coup.

Je m'approchais à nouveau de lui, lentement. Je devais lui faire comprendre que je ne tentais pas de l'attaquer lâchement par derrière, qu'au contraire je venais en temps que pacifiste. Je n'étais pas une dresseuse, je suppose qu'il l'avait bien comprit... De toute façon, vu mon état, je pense que jamais je n'aurais eu la force de tenter de capturer un Pokemon Légendaire. Et puis, j'avais utilisé ma seule Superball pour une Barpau... Une Superball pour un Pokemon qui paraissait si simple... Cela paraissait ridicule... Mais avec l'interdiction de la vente de ball pour capturer les Pokemons mit en place par Echo, il était difficile de se fournir, alors n'importe qui devait se rendre au Marché noir pour en obtenir... Et je les suspecte fortement de réduire drastiquement les chances de captures pour forcer les dresseurs d'en acheter plus souvent... Tout un système donc... C'était vraiment sournois de leur part... Mais là n'était pas la question... Je rejoignais lentement Giratina, qui admirait toujours l'onde salé. Près de lui, j'inspirais profondément, avant de lui adresser quelques mots.

- ... Giratina... Je ... Je vous implore d'avoir la bonté de bien vouloir m'aider... Je vous en prie...

Je n'osais pas le regarder, gênée de lui demander une telle chose... Je n'étais pas habituée de demander service... Même au sein de la Guilde ou avec Kishi et Ser Veresta... Je me suis toujours débrouillée seule la plupart du temps... Mais il y avait une exception en tout...

- J'ignore si mon Pokemon est retenu là-bas... Vous avez parlé d'un Zoroark... Mais peut être s'agit-il d'un autre que le mien... Peut être y en a-t-il d'autres... Mais je sais que seule... Jamais je ne pourrais y arriver... A les libérer...

Mais il y avait bien une chose que je pouvais savoir. C'était que s'il y avait des Pokemons, ils étaient en danger. Peut être même certains avaient déjà succombé... Quant aux autres... Si nous pouvions les sauver... Nous devions tenter le tout pour le tout...

- Je vous en prie... Je... Je vous offrirai n'importe quoi si vous accepter de m'aider... Dites moi votre prix...  







_________________
#000099
Revenir en haut Aller en bas
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 22:34






Pactiser avec le Diable.Giratina feat. Galy




Il ne faudra pas longtemps, après que je sois sorti de mes pensées sur mon passé pour que j’entende à nouveau la voix de la jeune femme que je venais de croiser. Elle semblait désespérée.

- .. Giratina... Je ... Je vous implore d'avoir la bonté de bien vouloir m'aider... Je vous en prie...

Je me tournais donc vers elle. Sa tête était baissée vers le sol, elle n’osait pas me regarder dans les yeux. Elle ne semblait pas avoir l’habitude de demander de l’aide, mais je l’écoutais.

- J'ignore si mon Pokemon est retenu là-bas... Vous avez parlé d'un Zoroark... Mais peut être s'agit-il d'un autre que le mien... Peut être y en a-t-il d'autres... Mais je sais que seule... Jamais je ne pourrais y arriver... A les libérer...

Je continuais de l’écouter sans dire un mot.

- Je vous en prie... Je... Je vous offrirai n'importe quoi si vous accepter de m'aider... Dites moi votre prix...

Je m’abaissais à nouveau à son niveau.

- J’accepte de vous aider. Vous ne me devez rien en échange. Si ce n’est que si un jour, j’ai besoin de votre aide, ce qui est impossible, essayez de faire tout pour être là.

Je me tournais donc vers le phare, à côté de moi il y avait cette jeune femme.

- Comment vous appelez-vous ?

Dis-je en prenant le chemin. Il fallait que je connaisse son nom au cas où. Je n’allais pas l’appeler « Hey » ou encore « Toi là-bas ». Je devais pouvoir poser un nom sur son visage. Je lui expliquais donc le plan, le temps que nous arrivions au phare. Il s’agissait simplement que je m’infiltre dans le sous-sol, en prenant une sorte de forme d’ombre comme j’ai l’habitude de faire pour me cacher afin de vérifier que tout se passe bien et qu’il n’ait pas de problème au cas où s’il y avait des soldats. Lorsque ce serait fait, je sortirais du sous-sol en ouvrant la porte pour lui dire de libérer les Pokemon. En revanche, s’il y a des soldats… Je m’en occuperais avec grand plaisir.

Le plan allait être mit à exécution. Je m’approchais donc du phare aux côtés de Galathéa avant de me mettre sous le sol pour prendre l’apparence d’une ombre. Je me glissais lentement dans la salle cachée du phare avant de découvrir un Zoroark, accompagné de trois Pichu avec un Pikachu, un Alakazam et un Tyranocif. Aucun signe de vie humain à l’horizon. Je pris alors calmement la parole pour leur annoncer qu’une humaine viendrait à leur rescousse. Ils semblaient tous content, surtout les trois Pichus. Je sortais alors du sous-sol pour prévenir Galathéa. Lui annonçant les Pokemon qu’il y avait et la prévenant qu’il n’y avait pas d’Hommes à l’intérieur. Je lui ouvrais alors la porte qui menait au sous-sol. Le temps qu’elle les libère, je faisais le guet à l’extérieur, pour vérifier qu’aucune source de problème ne viendrait.

Cela faisait quelques minutes qu’elle était là en bas. Les retrouvailles étaient certainement des plus belles ou alors, elle avait du mal à défaire les chaînes des Pokemon. Mais il y avait un léger problème. Plus de vingt soldats de l’empire s’approchaient du sous-sol et ils semblaient tous armés jusqu’aux dents. Je devais protéger la jeune femme, elle me l’avait demandé. C’était mon devoir… Je pris alors ma forme Originelle tandis que je m’approchais des soldats dans l’ombre. Les soldats venaient de la plage et certains Hommes commençaient à venir sur la plage pour profiter du soleil qui commençait à faire sentir sa chaleur. Lorsqu’ils étaient à mi-chemin, je sortis de ma cachette dans ma forme la plus horrible, la plus flippante, ma Forme Originelle. Celle qui n’a aucune limite dans sa violence. Celle qui peut détruire une ville entière. Les soldats ne reculaient pas, ils me visaient avec leurs armes… Hohohoh… Grossière erreur. Je n’avais que l’intention de leur parler, mais puisque les Hommes ne connaissent que la violence, j’allais leur rendre la pareil… Enfin, du moins si un seul d’entre eux ouvrait le feu sur moi. Les Hommes autour de la scène étaient terrifiés par la scène qui se déroulait devant leurs yeux ébahis.

- Partez. Et si un seul d’entre vous ose me tirer dessus… C’est le groupe qui subit les conséquences.

Ils semblaient toujours déterminés. L’un d’eux tira une balle sur une de mes « tentacules ». Pas de chance, elle n’a fait que l’érafler…


Je commençais alors à entrer dans une colère noire. Mes yeux brillaient d’un rouge vif, avant que je ne me mette à les attaquer. Je disparaissais, pendant qu’eux visaient dans les airs, dans le vide, avec leurs fusils d’assaut, jusqu’à ce que je réapparaisse et que j’utilise mon Attaque Signature, Revenant. Dix morts en un coup… Impeccable. Trois balles traversèrent mon corps et j’hurlais de toute mes forces, criant de douleur. J’utilisais Aurasphère sur les soldats, trois morts en une attaque. Il en restait sept. Ils continuaient de me tirer dessus, et à nouveau trois balles traversèrent mon corps. J’hurlais de toute mes forces, espérant que Galathéa m’entende, car il n’y avait qu’elle qui pouvait m’aider. J’utilisais à nouveau Revenant, tuant trois soldats. Il en restait quatre. Une grenade avait été lancée par l’un d’entre eux et… Malheureusement, je me l’étais prise en pleine figure. Je m’écroulais lourdement sur le sol, mon corps s’étalait de tout le long… C’en était fini de moi… J’étais destiné à être capturé par cette maudite espèce appelée « Humain »… Et personne ne venait m’aider… Ils restaient tous sans bouger… J’espère que j’aurai l’occasion de traîner vos corps en Enfer… … Je fermais les yeux, attendant mon heure…



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Galathéa Allister
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 2085 P$
Crescent Moon

Crescent Moon

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Dim 9 Juil - 23:28





♦♦♦

Je craignais plus que tout sa réponse à cet instant... S'il venait à refuser... Cette journée aurait été perdu pour moi... Pour mon pauvre Nightmare... Et je rentrerais, détruite, abattu de n'avoir pu sauver mon Pokemon... Cependant... S'il venait à accepter ma demande... Quel en serait le prix ?... L'argent ? Des Pokeballs ?... Mon âme ?... Que pourrait bien désirer un Pokemon Légendaire ? Est-ce qu'au moins un humain pouvait le satisfaire ? Et s'il me demandait quelque chose que je ne pouvais lui offrir ? Que pourrais-je bien faire ? Absolument tout mon possible pour exaucer son souhait... Comme il exaucerai le mien... Il m'était si cher... Nightmare...

Il avait accepté... Le démon accepta ma requête... Il accepta de m'aider dans ma folle quête... Et sans rien devoir lui payer en retour, si ce n'est rembourser ma dette envers lui. Je hochais la tête en souriant. Je ne savais comment le remercier ! Mais je n'allais quand même pas lui sauter dessus pour l'enlacer, je ne pouvais me le permettre. J'avais peur qu'il prenne ça pour du manque de respect. Et je comptais bien un jour rembourser ma dette auprès de Giratina. Il pouvait compter sur moi, quoi qu'il arrive, même si c'était difficile, je ferai tout pour l'aider à mon tour. Néanmoins... Aurait-il réellement un jour besoin de ma force, lui qui possédait d'immense pouvoir ? J'en doutais fortement. Mais cela ne m'empêcherai pas de l'aider s'il avait un jour besoin de mon aide. Pour quoi que ce soit. Même un tout petit service. Je faisais partie de la Guilde d'Arceus, et nous devions protéger les innocents, les Pokemons et même les Légendaires s'ils étaient en danger. Je respecterai ce code d'honneur jusqu'à mon dernier souffle.

Il me demanda alors mon nom, chose que je paru logique en fin de compte. Je lui répondis simplement Galathéa, sans rien dire d'autre, après tout je connaissais déjà son nom. Impossible de l'ignorer. Alors que nous nous dirigions lentement vers le phare, il m'expliqua son plan. Ça alors ! Il avait déjà une idée ! Je soupirais profondément... Son aide était vraiment précieuse... J'étais bien plus rassurée maintenant que je savais que je pouvais compter sur le soutient d'un Pokemon aussi puissant... Un allié... Le temps que je retrouve mon Pokemon... Et que je sauve les autres, bien évidemment. Enfin... Si seulement je retrouvais mon Zoroark... Bref, pour l'instant, ce n'était pas le plus important. J'écoutais attentivement Giratina qui m'expliqua ce qu'il avait en tête. Il comptait faire le guet à l'extérieur du phare pendant que je me glisserai à l'intérieur pour libérer tout ce que je pouvais trouver. Mais d'abord, il comptait s'y faufiler en éclaireur, s'assurer que je ne courrais aucun risque. Non seulement il était puissant, mais il était également prévoyant. Je me sentais en sécurité auprès de lui. Je sentais comme si rien ne pouvais m'arriver... Je laissais échapper un petit sourire. Je lui faisais confiance... Peut être un peu vite, non ?... Était-ce vraiment une bonne idée ?...

Mais le voilà déjà parti en éclaireur dans le phare, me laissant seule devant. Je tâchais de me faire la plus discrète possible, mais également la moins suspecte. Au loin, je pouvais déjà voir des pêcheurs qui profitaient de la fraîcheur matinale pour venir pratiquer le sport favori. Ils ne semblaient pas faire attention à moi... Tant mieux... Je soupirais pour m'apaiser, sentant mon cœur battre rapidement, en attendant le retour de Giratina... Bon sang... Que faisait-il ? Il y avait des soldats pour qu'il prenne autant de temps ? Ah ! Le revoilà de nouveau ! Il allait bien. Rien à signaler en bas donc. Tant mieux. Giratina me laissa le passage libre, et je m'infiltrais à l'intérieur. Une forte odeur d'humidité me percuta en premier, tandis que je descendais prudemment les escaliers glissant menant au sous-sol, avant qu'un autre parfum vienne me chatouiller les narines... On aurait dit... De l'antiseptique... Ou alors... Cette odeur bien spécifique qui règne dans les hôpitaux... C'était tout à fait ça. Mêlée à l’humidité des parois. C'était presque étouffant. Des LED vertes éclairaient les escaliers en continue, comme si ce passage était souvent emprunté... J'arrivais enfin en bas... Tout était plongé dans le noir le plus complet. Je tâtais alors  le mur froid afin de chercher un interrupteur... Que je trouvais rapidement avant de l'enclencher. Aveuglée quelques instant par la vive lumière, je parvenais lentement à discerner à nouveau les formes... Et je découvrais cet endroit... On aurait vraiment dit un vieux complexe de laboratoire... Mais laissé à l'abandon. Ou pas encore rénové... Les murs étaient sales et sinistres, couvert de mousse verdâtres... Il y avait des bureaux avec des ordinateurs allumés, des plateaux remplit de seringues, de flacons de liquides colorés, d'outils de chirurgie tranchants... Et au fond... Une espèce de table d'opération, couverte de sang séché... Mais... Où étaient les Pokemons ? Il y avait plusieurs portes... Je tentais celle la plus à droite. Je tombais sur une sorte de réserve pour les produits. Je la refermais, comme si je n'étais jamais venue, avant d'ouvrir la deuxième... Et découvrit enfin des cages empilées les unes sur les autres, certaines contenant des Pokemons prisonniers. Un Pikachu avec 3 Pichu étaient serrés dans une petite cage. Un Alakazam, un Tyranocif bien trop grand pour sa cage et... Nightmare ! Je criais son nom tellement j'étais heureuse de le revoir et il m'accueillait à son tour avec un grognement joyeux et des petites larmes de joie dans le regard. Je me jetais sur sa cage et tira sur sa porte pour l'en sortir... En vain. Bien évidemment, elles étaient toutes scellées... Il devait bien y avoir une clef quelque part... Je me précipitais à l'extérieur, me dirigeant à nouveau vers la réserve. Par chance, une blouse était accrochée derrière la porte. Et en fouillant dans les poches... Une clef ! Je pouvais ouvrir la cage aux Pokemons, et enfin sortir avec tout le monde !

Une fois tous les Pokemon libres, je pouvais voir leur air ravis et rassuré de pouvoir partir. Ils me souriaient, reconnaissant envers moi. Je leur souriais à mon tour avant que je n'entende un bruit sourd suivit d'une petite secousse. Oh non... Giratina ! Il devait avoir besoin de moi ! Je remontais au plus vite à la surface, accompagnée de tous les Pokemons avant de contempler le champ de bataille. Giratina était au plus mal, quatre soldats malmenaient le grand dragon qui était au tapis. Je devais l'aider ! J'ordonnais aux Pokemons fraîchement libérés d'attaquer les soldats restant. Tyrannocif et Alakazam protégèrent Giratina, l'un de son blindage naturel, l'autre en stoppant les balles de leurs armes avec ses pouvoirs psychiques. Les quatre types électrique rejoignirent à leur tour la bataille, en ce jetant contre deux soldats. Nightmare s'occupa lui aussi d'un soldat, en ce jetant sur lui, défoulant sa colère, esquivant toutes les balles. Il n'en restait qu'un... Dont j'allais m'occuper. Je sortais mon poignard de la pochette de ma ceinture avant de me jeter sur lui, prête à en découdre. Je parvins à le faire tomber dans le sable et à lui planter ma lame dans la gorge, avant qu'une détonation sourde ne retentisse...

Il venais de me tirer une balle à bout portant...





_________________
#000099
Revenir en haut Aller en bas
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   Jeu 20 Juil - 18:41






Pactiser avec le Diable.Giratina feat. Galy




Un bruit sourd venait de retentir. Était-ce la fin de mon existence ? Une balle avait certainement traversé mon corps et atteint déjà mon cœur… J’ouvrais les yeux, mais je n’avais rien. C’était en fait Galathéa qui était couchée sur l’homme, une lame plantée dans la gorge de celui-ci mais… Un MP443 (Pistolet) était dirigé vers son épaule. L’homme était heureusement hors d’état de nuire mais il avait tout de même blessé cette jeune femme. Il me semblait qu’une loi humaine interdisait les hommes de violenter les femmes… Soit. Je me relevais, me dirigeant vers Galathéa, je ne l’entendais pas hurler, mais je savais qu’elle cachait sa douleur. Se prendre une balle de pistolet dans l’épaule, ça fait un peu mal. Je la prenais alors sur mon dos, ainsi que son Zoroark désormais libérer avant de me hâter vers un hôpital au plus proche. Je ne faisais pas attention à ce qu’elle pouvait me dire, il n’y avait pas une seconde à perdre. Si la blessure venait à être plus grave, ça pourrait faire une hémorragie ou même pire… Endommager son épaule au point de rendre son bras complètement inutilisable. Je volais à ma vitesse de pointe la plus élevée.

Une fois arrivé à l’hôpital le plus proche après une bonne dizaine de minutes qui semblaient être interminable. Une fois arrivé devant, certains Hommes fuyaient tandis que d’autres restaient ici et là, l’air ahuris et craintifs. Des infirmiers et des médecins étaient à l’extérieur de l’hôpital et je leur hurlais qu’il fallait aider la jeune femme. Certains d’entre eux restaient devant le bâtiment mais malgré leurs peurs d’être devant le Diable en personne, ils étaient obligés de la soigner, c’est leur métier qui passe en priorité. Ils l’emmenèrent donc avec eux pour la prendre sous leurs ailes. Je restais dehors, son Zoroark les ayant suivis, à regarder la porte, pour m’assurer qu’elle soit saine et sauve. Une minute passait, une heure… Trois heures…

La nuit tombait et je n’avais pas bouger d’un poil. Mes plaies s’étaient déjà refermées et j’étais déjà entièrement soigné. J’entendis soudainement plusieurs sirènes venir de partout et ça se rapprochait de plus en plus vers moi. Je regardais la source de ce boucan et il y avait pleins de véhicules dont des tanks militaires. Un hélicoptère s’approchait de moi et m’éblouissait de sa lumière intense et vive. Des hommes se placèrent en face de moi dans leurs camions blindés et l’un d’entre eux sortait un mégaphone.

- Giratina ! Tu ne peux plus t’échapper, tu es cerné ! Rends-toi à l’Empire !

J’étais désormais seul et pas même cette jeune femme pouvait m’aider. Justement, ça ne ferait qu’aggraver la situation. Je devais trouver un moyen de m’échapper au plus vite, avant que je ne fasse partie des cobayes de l’Empire.

- Rends-toi immédiatement ! La prochaine fois que j’allume cet appareil pour te parler, nous utiliserons la manière forte !

J’utilisais alors subitement mon attaque Revenant pour disparaître et me téléporter à l’arrière du bâtiment pour me faufiler dans l’ombre de celui-ci. Satanés Humains… Tous aussi débiles les uns que les autres. Je me faufilais dans l’hôpital et cherchais chaque chambre où Galathéa pouvait être. Je parcourais étage par étage et fouillait chambre par chambre.

Je venais de passer deux heures à la chercher jusqu’à ce qu’enfin… Je la découvrais sur son lit, en dessous des draps. Son Zoroark dormait, couché à côté du lit tandis que Galathéa observait les étoiles dehors. Son épaule avait l’air d’aller mieux, j’en conclu donc que notre chemin s’arrêtait ici. Je ne lui devais plus rien et elle non plus. Je m’approchais donc du lit, en forme d’ombre, quasiment invisible à l’œil nu.

- Tu vas mieux à ce que je vois. Ton Zoroark a l’air épuisé.



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pactiser avec le Diable [Giratina]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pactiser avec le Diable [Giratina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « J’ai fait un pacte avec le diable. »
» Signer avec le Diable...
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-
» Quand les démons pactisent avec le Diable [attention âme sensible à éviter] /!\ -18ans