Trouvez votre voie dans un monde corrompu où les humains et les Pokemon vivent dans la peur la plus noire...
 

Partagez | .
 

 Le cœur du Diable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Giratina
avatar

Votre Personnage
Pokemon:
Objets:
Argent: 1500 P$
Le Dieu des Enfers


Le Dieu des Enfers

MessageSujet: Le cœur du Diable.   Dim 9 Juil - 14:28






Le cœur du Diable.Platinum Berlitz




Je me retrouvais endormi, sur l’un des grands bâtiments qui tenait encore debout à Adaïr. J’étais seul, personne ne pouvait me déranger. Pas même un vulgaire Etouraptor. Je faisais un rêve des plus banals. J’étais dans le Monde Distorsion… Je vagabondais dans ce monde froid et sombre qui est le mien. Jusqu’à ce qu’au loin, je vis une silhouette humaine aux cheveux longs. Je commençais à m’approcher d’elle, jusqu’à ce qu’il s’avérât qu’il s’agissait de Platinum. Cela ne pouvait être qu’elle. Cette robe, ce bonnet blanc et rose, ces cheveux bleus foncés, avec une pointe de violet et de vert, à la limite du noir. Je la reconnaîtrais entre milles. Je m’approchais donc d’elle en l’appelant.

- Platinum ? C’est toi ?

Aucune réponse, mais elle continuait de marcher dans mon monde, avec son Pingoléon ainsi que Lockpin et son Galopa. Je me rapprochais de plus en plus vite, jusqu’à ce que j’entende sa voix…

- Giratina ?

Je me tirais de mon rêve. Me réveillant en sursaut. Avant de voir un Pokemon Spectre me regarder, c’était une Spectrum.

- Giratina ? Est-ce bien vous ?

Je reprenais lentement mes esprits, ce rêve m’ayant légèrement chamboulé.

- Oui, c’est moi, enchanté mademoiselle Spectrum.

Je la voyais avec un grand sourire, comme si elle était satisfaite de ma réponse.

- Oh ! Enchantée ! Je suis Spectrum, l’une de vos plus grands fans !
- Excusez-moi, mais je n’ai pas le temps de discuter, le devoir m’appel.
- Oooooh ! Je peux venir avec vous ? S’il vous plaît !
- Non.

J’ouvris le portail de mon monde pour y entrer, laissant la Spectrum seule au-dessus du bâtiment où j’étais situé. Je vérifiais durant ma traversée spatio-temporelle que personne ne m’avait suivi, et ce fut heureusement le cas. Quel était dont ce rêve ?... Serait-ce un appel de Platinum ? Je savais où je pouvais la trouver. Peut-être avais-je besoin de la voir ? Cela faisait déjà 10 ans que je ne l’avais plus vue. Je ne perdais pas de temps, et je prenais la direction de Sinnoh, pour pouvoir retrouver mon ancienne amie. Je ne pouvais le nier, elle me manquait. C’était bien la seule personne qui me manquait à ce point. Je devais la voir.

Je voyageais longuement, à ma vitesse de pointe la plus élevée, c’est-à-dire environ trois-cent-vingt kilomètres par heure. Si je me souviens bien, Platinum vit à Littorella, près de Bonaugure. Là où vivait son ami Diamond ainsi que Pearl. En face du Centre Pokemon si je me souviens bien. Voyons voir, si j’arrivais, nous serions la nuit, environ une heure du matin. J’arrivais rapidement vers ma destination, jusqu’à ce que… Je reconnaîtrais cet endroit entre milles dans mon monde Distorsion. Ce seul bâtiment rouge, avec une Pokeball au-dessus. Platinum, sa maison était juste ici. J’ouvrais le portail qui menait au monde des Hommes.

Je me trouvais face au Centre Pokemon de la ville de Littorella. Derrière moi, il y avait la maison de Platinum. Je me tournais donc face à celle-ci. J’approchais ma tête des fenêtres de sa chambre et regardais à travers celles-ci… Ce n’était pas elle. Mais une jeune fille qui lui ressemblait énormément. Elle devait avoir cinq ans ? Je ne pouvais pas lui faire peur, la pauvre, elle serait traumatisée à vie. Je regardais donc à travers les fenêtres de la chambre de sa mère… Et c’était elle. Platinum était là, dans les bras de Diamond. Ils étaient donc ensembles dorénavant… Ils ont même eu une enfant. Mon cœur battait doucement, c’est l’une des rares fois où je l’ai senti autant. Soudainement, un œil de Platinum s’ouvrait, et je pouvais voir qu’elle regardait vers moi. Mon cœur battait légèrement plus fort, jusqu’à ce que je voie son regard s’émerveiller, une larme venait à un œil, tandis que l’autre s’ouvrait en se remplissant d’eau. Elle s’extirpait lentement des bras de Diamond et se dirigeait vers moi. Elle ouvrait la fenêtre en fondant en larme avant qu’elle se jette de tout son corps sur moi. Ma tête, étant à la fenêtre, elle ne risquait pas de tomber et restait à l’intérieur de la maison.

- Giratina ! Giratina… C’est toi…
- Platinum…
- J’ai cru que je ne te reverrais jamais… Tu me manque tellement…
- Tu me manques aussi Platinum… Je suis venu pour te voir. Je ne cesse de penser à toi ces temps-ci…

Elle pleurait en me serrant le plus fort possible, tandis que je fermais pour profiter de ce moment de tendresse. Elle frottait sa tête comme un chaton contre la mienne, bien plus grande que la sienne. Mon cœur s’entourait d’une douce chaleur apaisante. Ça me relaxait, ça me faisait énormément de bien de la revoir… Je pouvais sentir mon esprit s’apaiser et se détendre. J’entendais alors des pas derrière elle.

- Platinum ? Qu’est-ce que tu… Giratina ? Oh mon Dieu ! Giratina, c’est bien vous ?!

J’affirmais de la tête.

- Oh ! Vous voilà ! Vous avez entendu les pleures de Platinum ? Elle déprimait énormément et ne cessait de me parler de vous cette semaine.
- Où étais-tu Giratina ? J’ai cru entendre parler d’un certain Echo, il a capturé les pouvoirs d’Arceus, c’est vrai ?
- Oui, Echo a failli me capturer, mais je suis sain et sauf. Je vais bien. J’ai entendu les pleures de Platinum… Enfin, des signaux me montrait qu’elle n’allait pas bien, c’est pour ça que je suis venu. Et aussi parce que je devais la voir.

Platinum continuait de me câliner, les larmes aux yeux. Diamond était content que sa femme allait mieux et se recouchait dans le lit. Je grommelais légèrement, comme un chat ferait quand il ronronne.

Les retrouvailles durèrent bien une heure… Mais je devais partir. Je devais retourner à Shimi car je devais sauver Arceus. Platinum me supplia d’aider les Hommes à sauver Arceus, car sans lui, ce serait l’Apocalypse sur Terre. Les Pokemon perdraient les pédales. Ça a déjà commencé au Mont Couronné. Les Pokemon sont d’une violence sans limite. Des Mackogneur aurait écarteler des voyageurs. Je promettais à mon ancienne dresseuse que j’allais faire tout mon possible pour le sauver. Je lui disais au revoir avant de retourner dans mon monde pour retourner à Shimi…

Au revoir Platinum… Tu vas me manquer…



© Jawilsia sur Never Utopia



_________________


Revenir en haut Aller en bas
 

Le cœur du Diable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Corne du Diable = Psycopathe
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» ♣ FILET DU DIABLE | RPG | HP
» Yvendil ou la Sonate du Diable